La production de fraises se déroule à la fois en plein air et sur des étagères, à découvert et sous des tunnels en plastique ou sous du verre. Quelle que soit la situation, le producteur est toujours mis au défi de gérer au mieux son potentiel de croissance afin d’obtenir le rendement et la qualité les plus élevés possibles, ce avec quoi il peut réellement et concrètement récolter les bénéfices de son investissement. Le choix des fertilisants formulés de la manière la plus efficace est très important pour atteindre cet objectif. La culture des fraises couvertes a pris un grand essor aux Pays-Bas ces dernières années. C’est pourquoi les conseils sur cette page sont axés sur cette méthode de culture. Cependant, si vous êtes intéressés par nos conseils concernant d'autres méthodes de culture, vous pouvez bien sûr toujours nous contacter.

Choisir un stade pour obtenir + d'infos

Étape 1 Plantation
Étape 1

Plantation

La culture de la fraise couverte connait différentes stratégies de culture : variété continue, variété courte ou variété remontante. La stratégie de culture utilisée détermine, dans une certaine mesure, le choix de la technologie, du substrat et des nutriments. Il est nécessaire de bien coordonner ces points avant la plantation.

La culture de la fraise couverte commence par un plant sur plateau soigneusement sélectionné. Ces jeunes plants sont livrés d’un entrepôt frigorifique (-1,5 °C) par des entreprises de sélection spécialisées. Une fois les plants décongelés, ils peuvent être plantés dans le substrat en pots ou en gouttières. Soiltech a mis au point le produit Optima Root pour cette période importante afin de permettre au plant de bien démarrer. La combinaison de fertilisants et de stimulateurs de croissance permet de stimuler la croissance des racines en premier lieu, puis de la croissance des pousses.

Conseils à ce stade:

Optima Root : 10 litres/ha en fertigation

Produits pertinents

Étape 2 Développement des racines
Étape 2

Développement des racines

Soiltech a mis au point le produit Optima Root pour cette période importante afin de permettre au plant de bien démarrer. La combinaison de fertilisants et de stimulateurs de croissance permet de stimuler la croissance des racines en premier lieu, puis de la croissance des pousses.

Optima Root: 10 litres/ha en fertigation

Produits pertinents

Étape 3 Croissance végétative
Étape 3

Croissance végétative

Dès que les racines de la jeune plante ont pénétré dans le substrat et que le système racinaire continue à se développer, l'attention du producteur se porte sur les parties aériennes de la plante. Pendant la phase de croissance végétative, la plante se concentre sur le développement du feuillage, des bourgeons latéraux et des feuilles très proches les uns des autres. Pour une photosynthèse optimale, il est important d'encourager les plantes à produire de la chlorophylle (vert des feuilles). Suffisamment de lumière solaire, d'eau, d'azote, de magnésium et de manganèse favorisent la formation de la chlorophylle. En outre, le fraisier est caractérisé par un besoin relativement élevé en fer et en calcium au début de la culture.

Conseils à ce stade :

Nutri-Key Calcium Shuttle*: 1,5 litre/ha en application foliaire OU 3 litres/ha en fertigation (tous les 14 jours)

Optima Leaf-Trace: 1 litre/ha en application foliaire OU 2 litres/ha en fertigation (tous les 14 jours)

Optima Leaf NPK+: 4 litre/ha en application foliaire OU 8 litres/ha en fertigation (tous les 14 jours)

* Malheureusement non disponible sur le marché en Belgique.

Produits pertinents

Étape 4 Formation des tiges florales / floraison
Étape 4

Formation des tiges florales / floraison

L'induction de la fleur dans la fraise est un processus très compliqué et dépend de nombreux facteurs. En plus de la température et de la durée du jour, vous devez également tenir compte de la fertilisation, de l'intensité de la lumière et de l'arrosage. En général, une journée courte stimule la formation de fleurs et une journée longue, la formation de stolons (pousses). Vous pouvez également gérer la formation des fleurs à l’aide de la fertilisation. Les éléments molybdène (Mo), et le bore (B) deviennent alors importants. Le molybdène aide à convertir l'azote en protéines. L'« ordinateur » d'une plante est contrôlé par des protéines. Le molybdène joue un rôle important dans la formation des bonnes protéines.

En cas de carence en bore, la majorité des fleurs se développent mal, ce qui entraîne une nouaison modérée, des fruits déformés et, par conséquent, une production faible. Lorsque vous corrigez la teneur en bore, vous devez être très attentif à la possibilité d'un excès éventuel de bore, qui se manifestera par une brûlure de la pointe (bords de feuille décolorés bruns) le moment venu. Dans ce cas, la plante perd en vigueur.

Conseils à ce stade:

2 fois Nutri-Key Boron Shuttle*: 1,5 litre/ha en application foliaire OU 3 litres/ha en fertigation (tous les 10 jours)

2 fois Nutri-Key Moly Shuttle*: 1,5 litre/ha en application foliaire OU 3 litres/ha en fertigation (tous les 10 jours)

* Malheureusement non disponible sur le marché en Belgique.

Étape 5 infrutescence/fructification
Étape 5

infrutescence/fructification

La récolte finale de fraises dépend de la longueur du stade fruitier (elle peut être limitée par le stress dû à la sécheresse et/ou des températures trop élevées) et de la disponibilité des nutriments et oligo-éléments nécessaires, ce qui influence notamment la taille, le poids et la qualité du fruit.

L'élément potassium (K) en particulier joue un rôle important dans la construction et le transport des sucres vers le fruit.

Conseils à ce stade:

Optima Leaf-K: 5 litre/ha en application foliaire (tous les 14 jours)

Optima Leaf-Trace: 1 litre/ha en application foliaire OU 1,5 litres/ha en fertigation (tous les 14 jours)

Produits pertinents

Étape 6 Après la récolte
Étape 6

Après la récolte

SoilTech n'a pas de produits spécifiques pour ce stade.